Résultat de votre recherche

Quartier de Friedrichshain, l’authentique

Posté par Appartement-Berlin.fr sur 23 mai 2013
| 0

Friedrichshain, anciennement implanté dans Berlin-Est, fut longtemps le refuge des étudiants sans-le-sou, des artistes fauchés et marginaux à la recherche de loyers peu chers. Quoique de plus en plus atteint par le syndrome « bobo » s’étendant insidieusement depuis Kreuzberg, Friedrichshain reste encore un quartier où l’on peut trouver à se loger pour un prix raisonnable.

Un ancien faubourg ouvrier

Ancien faubourg ouvrier très populaire et singulièrement insalubre, le quartier connu une profonde transformation dans les années 1950, après avoir été presque totalement rasé par les bombardements. Les architectes d’alors, tirant directement leur inspiration du réalisme-socialiste le plus pur, rénovèrent Friedrichshain de façon particulièrement vigoureuse. Le quartier demeure aujourd’hui l’un des plus beaux exemples d’architecture stalinienne. Les appartement cependant étaient très vastes, lumineux et aérés et permirent aux familles modestes d’échapper aux conditions de vie épouvantables d’avant-guerre.

Karl-Marx Allee, l’emblématique

Particulièrement représentative de cette époque et du style stalinien, Karl-Marx Allee constitue, sur plus d’un kilomètre, l’axe principal du quartier. Large et animée, elle est bordée de magasins, de bureaux, de restaurants et de cafés plein de vie. Le café Moskau et le Kino International comptent parmi ses plus célèbres bâtiments. À glisser dans la conversation pour épater les amis : c’est dans cette avenue que fut tourné « Goodbye Lenin« .

Kino_International

 

Oberbaumbrücke le magnifique

Symbole de l’unité de Berlin, ce pont néogothique relie Kreuzberg à Friedrichshain. Construit en 1884, il est rythmé d’arcades et pignons et dominé par deux imposantes tours de guet surmontées de girouettes représentant l’Ours berlinois et l’Aigle prussien. De quoi impressionner le passant, soudain si petit !

Le pont Oberbaumbrücke

L’avancée bobo

C’est autour de Baxhagener Platz que se concentrent les nouveaux habitants du quartier. Jeunes célibataires ou familles branchées, ils constituent l’avant-garde de ce qui sera probablement à plus ou moins long terme la nouvelle population de Friedrichshain, Il faut reconnaître que la place est très agréable, avec ses terrasses de cafés et ses boutiques de créateurs. Elle accueille le dimanche un beau marché aux puces, qui attire irrésistiblement flâneurs et touristes dès les premiers rayons de soleil. La très proche Simon Dach Strasse est l’un des hauts lieux de la vie nocturne berlinoise.

L’underground plus authentique

Il faut monter vers Frankfurter Allee ou se rendre vers Ostkreuz pour plonger dans la véritable vie alternative berlinoise. Ici, squats et bars punks sont encore légions et la vie nocturne plus authentique. Les bâtiments y sont bien entendu en moins bon état que dans la partie plus branchée. Il faut marcher dans les rues, s’imprégner petit à petit de l’ambiance particulière qui y règne, ouvrir les yeux et les oreilles et, petit à petit, la beauté du lieu vous apparaîtra, son équilibre et sa force de vie vous sembleront évidents, et irrésistiblement attirants !

 

Street style Berlin

Ce que vous ne verrez pas !

Entre l’Oberbaumbrücke et la Gare de l’Est, se trouvait l’East Side Gallery. Il s’agissait du plus long tronçon de Mur encore debout (1,3 kilomètres). Décoré des fresques de 118 artistes venant de 21 pays différents, il ilustrait la guerre, mais aussi l’espoir, la liberté et la fraternité. Les œuvres ont été – au moins pour partie à l’heure où nous écrivons – détruites au mois de mars en même temps que le Mur, victimes d’un projet immobilier.

Malgré l’avancée d’une nouvelle population aisée, Friedrichshain reste un quartier authentique et abordable. Il est facile de s’y loger dans de petits hôtels, des auberges de jeunesse ou même des appartements loués de façon saisonnière à prix raisonnable. Si vous souhaitez investir à Berlin Friedrichshain,  il y a également plein d’opportunités. Vous connaissez le quartier, y avez vécu, avez un témoignage à apporter ? C’est à vous !

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

  • Rechercher un logement

    0 € à 3 500 000 €

    Recherche avancée